Mobilité académique

Une mobilité académique est souvent effectuée sous forme d’un semestre d’échange dans une de nos universités partenaires. Dans ce cas, les étudiants doivent établir en lien avec leur pôle un programme d’études comprenant des cours totalisant au moins 30 crédits ECTS, qui doivent être validés afin que leur semestre puisse être reconnu par SIGMA Clermont.

Pour un double‐diplôme, l’étudiant part après avoir passé un nombre de semestres (généralement 4) à l’école d’ingénieurs SIGMA Clermont pour continuer ses études dans l’université partenaire. L’étudiant reste inscrit à SIGMA Clermont, mais n’a plus l’obligation de suivre les cours. Pour obtenir le diplôme, l’étudiant doit valider le diplôme à l’étranger.

Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les doubles diplômes disponibles pour les ingénieurs en mécanique ou en chimie ? Vous pouvez télécharger une liste de nos 120 partenaires universitaires dans la colonne de droite "Documents associés".

Erasmus +

Berlin.JPG

Erasmus est depuis presque 30 ans le programme d’échange universitaire le plus connu et le plus étendu au monde. Des générations de futurs ingénieurs ont saisi l’occasion de partir pour un ou deux semestres pour découvrir une nouvelle culture scientifique, approfondir leurs connaissances en langues et rencontrer des étudiants venus de tous les coins d’Europe.

Ce programme européen propose aux étudiants de SIGMA Clermont plus de 80 universités pour faire un semestre d’échange en Europe. La quasi‐totalité de nos partenaires utilisent le système européen de transfert de crédits (ECTS), ce qui facilite la reconnaissance par SIGMA Clermont des crédits obtenus pendant le séjour Erasmus dans d’autres écoles d’ingénieurs internationales.

Chaque année SIGMA Clermont envoie environ 40 étudiants en échange académique grâce au programme Erasmus. Tout étudiant ingénieur intéressé par un semestre chez l'un des nos partenaires sera informé lors des "réunions Erasmus+", ou auprès du Service des Relations Internationales, qui centralise l'ensemble des demandes. Le Service des Relations Internationales communique régulièrement sur les procédures à suivre et les dates limite d'inscription au programme.

Les étudiants participants pourront demander une bourse Erasmus+ Etudes.

Brafitec

SIGMA Clermont a mis en place plusieurs projets avec ses partenaires brésiliens afin de promouvoir les échanges académiques entre la France et le Brésil. Le programme Brafitec est sous tutelle de la CDEFI et du ministère de l’éducation brésilien (CAPES).

Les partenaires brésiliens intégrés dans les programmes BRAFITEC de SIGMA Clermont sont :

  •  L’Université Fédérale de Rio de Janeiro
  •  L’Université Fédérale de Rio Grande du Sul (Porto Alegre)
  •  L’Université Fédérale de Uberlândia (Minas Gerais)
  •  L’Institut Fédéral Sul-Rio-Grandense (Sapucaia)
  •  L’Université Fédérale d’Amazonie (Manaus)
  •  L'Institut Fédéral de Goiâs (Goiânia)

Les étudiants qui partent pour un échange dans le cadre de BRAFITEC pourront bénéficier d’une aide au déplacement fournie par la CDEFI et une bourse brésilienne de la CAPES. Les cours sont entièrement en Portugais.

Mexfitec

MEXFITEC est un programme proposé par la CDEFI en France et le ministère de l’éducation publique du Mexique.

Avec ses partenaires français, SIGMA Clermont est porteur d’un des plus gros projets MEXFITEC. Les partenaires mexicains dans ce projet sont :

  •  L’Université Autonome du Yucatan
  •  L’Université Autonome de San Luis Potosi
  •  L’Université Autonome de Baja-California
  •  L’Université de Colima
  •  L’Université de Sonora
  •  L'Université de Chapingo 

Les étudiants qui partent pour un échange dans le cadre de MEXFITEC pourront bénéficier d’une aide au déplacement et d'une aide forfaitaire par semestre proposée par la CDEFI.

Arfitec

A l’instar de MEXFITEC et BRAFITEC, ARFITEC est un programme porté par la CDEFI en France et les ministères d'éducation et des sciences en l’Argentine. Ce programme est le plus récent des programmes FITEC à SIGMA Clermont. Actuellement en cours d’élaboration, le projet permettra des échanges semestriels dans l'une des universités partenaires suivantes en Argentine :

  •  Universidad Nacional de San Juan 
  •  Universidad Nacional de Neuquén
  •  Universidad Nacional de General Sarmiento (Buenos Aires)
  •  Universidad Nacional de Arturo Jauretche (Buenos Aires)
  •  Universidad Nacional de Mar del Plata
  •  Universidad Tecnologica Nacional - Facultad de Buenos Aires

Les étudiants qui partent pour un échange dans le cadre du programme ARFITEC pourront recevoir une aide au déplacement ainsi qu’une aide forfaitaire par semestre fournies par la CDEFI.

Les accords bilatéraux de l'école d'ingénieurs SIGMA Clermont

Hormis les programmes mentionnés plus haut, les étudiants peuvent également partir dans l'une des universités partenaires de SIGMA Clermont pour un échange académique. Hors Europe, des universités au Canada, au Mexique, au Japon, en Colombie, à Taiwan et en Corée du Sud, entre autres, peuvent accueillir les étudiants de notre école pour compléter leur formation en chimie, en mécanique avancée ou en génie industriel ou chimique.

Pour ces échanges « hors programme », les étudiants pourront demander la bourse AMI du CROUS, sous condition d’être boursiers.

temp_1505653899340.-91084141.jpg

Les doubles-diplômes à l’étranger

Un accord international bi‐diplômant, également appelé double diplôme, est un partenariat entre SIGMA Clermont et une école d’ingénieurs étrangère qui offre la possibilité pour un étudiant ingénieur issu de notre école ou un élève issu de l'établissement étranger de se voir décerner simultanément les diplômes (de niveau master) des deux établissements dans lesquels il a effectué une partie de son cursus dans la même spécialité ou le même domaine.

Dans ce cas l’étudiant passe 2 ans à SIGMA Clermont et poursuit ensuite ses études dans une université partenaire où il termine ses études pour obtenir le diplôme d’ingénieur SIGMA Clermont et le diplôme national du partenaire étranger.

SIGMA Clermont propose 17 doubles diplômes internationaux :

Pays

Université

Diplôme

German flag.jpg Allemagne

Ostbayerische Technische Hochschule Regensburg Master of Research in Engineering Sciences

 

 

 Brazil.png  Brésil

 

Université Fédérale d'Uberlândia

Diplôme d'ingénieur en Génie Mécanique

Diplôme d'ingénieur en Génie Chimique

Université Fédérale de Rio de Janeiro

Diplôme d'ingénieur en Génie Mécanique

Instituto Federal Sul-Rio-Grandense

Diplôme d'ingénieur en Génie Mécanique

Canada.png  Canada

Université du Québec à Chicoutimi

DESS en Cosmétologie

Maîtrise en Ingénierie

Maîtrise en Gestion des Organisations

China.png  Chine

 

Université de Tianjin

 

Master en Génie Mécanique

 

Romania.png  Roumanie

Université polytechnique de Bucarest

Master en Génie Chimique

Master en Chimie Organique

United States.png  USA

Université d'Oklahoma

Master en Biochimie

Master en Chimie

Texas Christian University

Master en Chimie

Flag_of_Vietnam.png  Viêt Nam

 

Ecole Nationale Supérieure de Génie Civil d'Hanoï

 

Diplôme en Génie Civil

 

 

Programme d'Echanges d'Etudiants (Québec)

Le Bureau de Coopération Interuniversitaire (BCI) est l’organisation regroupant l’ensemble des établissements universitaires québécois qui participent aux Programmes d'Echanges d'Etudiants (PÉÉ). Le BCI coordonne ces Programmes d’échanges d’étudiants. Depuis janvier 2014, le BCI a pris le relais de la CREPUQ.
 

Le programme d'échange des étudiants du BCI offre aux étudiants de SIGMA Clermont la possibilité d’effectuer un semestre académique dans une université partenaire québécoise.

Etablissements universitaires québécois participant aux Programmes d'Echanges d'Etudiants :

Double diplôme avec UCAQ (Québec) : Témoignage

Témoignage de Natacha Guyader, actuellement en double diplôme Cosmétologie à l'Université du Québec à Chicoutimi.

Natacha_Guyader_UQAC.JPG

  •  Pourquoi as-tu choisi la cosmétologie comme spécialisation ?  Pourquoi à l’UQAC?

J’ai toujours eu une affinité prononcée pour les sciences et plus particulièrement en chimie. Lors de mes années en classe préparatoire, j’ai décidé de m’orienter vers la cosmétique, pour son lien avec la mode et les innovations incroyables qui sont développées.

SIGMA proposait un double diplôme en cosmétologie avec l’UQAC, ce qui correspondait parfaitement au cursus que je souhaitais suivre. Après deux années à SIGMA et deux stages en entreprise de cosmétique (dont un chez L’Oréal), j’ai intégré la formation du DESS Cosmétologie, pour compléter mes connaissances en chimie avec de la formulation, de la qualité, de la biologie cellulaire mais également de la réglementation en cosmétique.

 

  •  Quel est ton quotidien académique à l’UQAC ?

L’emploi du temps en DESS Cosmétologie est assez chargé. Le temps est reparti entre du laboratoire (8h par semaine de formulation et qualité + 4h de biologie) et des cours (environ 3h pour chaque matière). Des conférences sur de nombreux sujets en lien avec la cosmétique sont également présentes dans l’emploi du temps (parfum, matières naturelles, émulsion et procédés, etc.)

En dehors de ces heures, des dossiers et mandats sont à rendre régulièrement.

Sur la fin du premier semestre et pendant tout le second semestre, des équipes d’étudiants doivent concevoir une gamme de produits, de la bibliographie jusqu‘au marketing final.

 

  •  Quelles ont été tes impressions à ton arrivée dans le pays ?

Avant même de décoller, j’ai été impressionnée par l’organisation. Sur le site de l’UQAC, toutes les informations nécessaires pour l’arrivée et l’administration étaient indiquées.

Une fois tous les papiers en poche, ce qui peut s’avérer long (surtout pour le CAQ), j’ai pu décoller pour Montréal, où j’ai été accueillie et renseignée par des étudiants canadiens.

Il faisait très chaud à mon arrivée, cet été, à Chicoutimi. Désormais, il fait facilement -24°C ressenti depuis la mi-automne et des températures bien plus froides ne saurait tarder à arriver en ce début d’hiver…

Concernant l’UQAC, les bâtiments sont très grands et variés. Il y a des salles de cours, des laboratoires (étudiants ou laboratoires de recherche) et une cafétaria mais également un terrain de football américain, un complexe sportif, un magasin de fourniture et de nourriture ainsi qu’une patinoire à proximité. Les restaurants et centre commercial sont proches et les bus desservent tout le Saguenay.

 

  •  Des conseils pour ceux qui aimeraient venir à l’UQAC / au Canada ?

Prenez le temps de bien vous renseigner sur les cursus et les cours disponibles à l’UQAC, afin de choisir ce qui vous correspond le mieux et être également dans les temps pour les inscriptions.

Prenez de l’avance sur la demande des papiers car les démarches sont longues.

Si vous n’aimez pas le bus, prévoyez de prendre l’avion entre Montréal et Chicoutimi car 8h de transport, c’est long …

Même si vous n’êtes là qu’un semestre, ramenez des pulls et oubliez les tee-shirts !

N’hésitez pas à tester les spécialités culinaires quitte à prendre quelques kilos : poutine, crème molle, sirop d’érable, pancakes, bleuets, etc.

Si vous arrivez au semestre d’automne, ne ratez pas l’ouverture de la saison de hockey :-)

N’hésitez pas à prévoir quelques voyages sur le continent américain : New York, les Bahamas, Cuba, le Mexique, etc.

 

Merci Natacha et très bonne continuation !