Chaires industrielles

Projet PLANTINAUV - Chaire VIVA

SIGMA Clermont a mis en place une ambitieuse politique de chaires industrielles. Conçues avec ses partenaires industriels comme de véritables creusets à projet, ces chaires couvrent l'ensemble des missions de l'école: formation, recherche, valorisation socio-économique…

Porteur: E. Duc

SIG-AM.jpg
Schéma Fabrication additive

Cette chaire est mise en place avec le soutien fort de la Fondation SIGMA et de la société Add Up filiale des groupes Fives et Michelin.

Cette opération s’appuie sur l’ensemble des expertises de l'école (ingénierie chimie, mécanique avancée, génie industriel, matériaux, robotique) et comprend 3 volets : 3D métal / polymères et composites / Food 3D.

Le cercle des entreprises partenaires est appelé à s’élargir, notamment avec des PME, de nouvelles briques projets viendront l’enrichir continûment. Ce volet recherche est complété par une partie Formation qui se traduit par la mise en place d'un parcours optionnel «Industrie du Futur » au travers notamment de nouveaux cours spécialisés qui approfondissent un socle de base déjà présent dans les formations de SIGMA Clermont

 

Porteur: P. Chalard

chaire VIVA.png

 

Cette chaire associe des PME régionales dont la plupart sont membres de la Fondation, Greentech, T2T international, 3i Nature et Dômes Pharma et l’équipe ECREIN de l’Unité de Nutrition Humaine (Faculté de pharmacie, Université d’Auvergne). Elle  capitalise les expertises de l'école en chimie et procédés industriels de fabrication. Le but est de conduire à la valorisation du végétal par la production de principes actifs naturels d’intérêt alimentaire (nutraceutique), cosmétique ou médicinal (activité anti-inflammatoire et/ou antalgique).

Une démarche de qualité et de standardisation est essentielle à la commercialisation de produits à base de plantes. C’est pourquoi il s’agit aussi de valoriser le patrimoine botanique local et faire émerger une filière de production locale de plantes, garantissant une qualité maitrisée ainsi qu’un volume adapté grâce à leur mise en culture.

Les compétences complémentaires des partenaires de cette Chaire permettront d’ouvrir ses activités à l’ensemble de la chaine de valorisation du végétal, du « sourcing » jusqu’au recyclage des co-produits végétaux faisant ainsi de  VIVA un vecteur d’échange et de développement.